EuRoman

L’Union est à nouveau en chantier avec l’union bancaire et dans la perspective des nouveaux mandats 2014-2020. Acet égard, trois concepts de l’intégration européenne pourraient coexister : d’abord, l’eurozone à vocation fédérale sous influence allemande. Un ‘deuxième cercle’ ensuite, autour du marché unique et sous pression britannique. Le troisième cercle enfin, celui de la prochaine vague d’élargissement, pour continuer l’intégration européenne. Il s’agirait là d’une intégration différentiée, en cercles distincts, et non ‘à la carte’ ou ‘à plusieurs vitesses’.

A EurActiv, nous avançons aussi, en préparant notamment notre couverture des élections de 2014. Il reste juste un an avant les campagnes électorales, pour clarifier dans les capitales ces ‘grandes questions’. D’où notre projet multi-pays ‘Futur de l’Europe’.

EurActiv est aussi à l’écoute de l’Europe. D’une part dans un projet sur la stratégie de communication du Parlement. D’autre part, ce qui se pense à Berlin est d’importance européenne. EurActiv accompagne ce mouvement en intégrant EurActiv.de, basé à Berlin, en une filiale de EurActiv.com, notre média au niveau européen.

Enfin, il faut penser au-delà du journalisme traditionnel, même en ligne. Nous accueillons à Bruxelles des médias nationaux, les ‘Journalist Fellows’, et développons la syndication de contenu.

Surtout, il faut passer à l’efficacité ! Les ‘sommets de crise’ en pleine nuit sont un déni de démocratie, mais offrent un palliatif nécessaire aux processus normaux, qui sont trop lents. Internet, et EurActiv, soutiennent la transparence depuis 13 ans. à part le blocage d’ACTA, les médias sociaux n’ont pas encore aidé le travail législatif. Sous le vocable ‘EU Community’, EurActiv et des partenaires stratégiques dessinent des outils de ‘policy making’, pour la ‘communauté des acteurs européens’.

Oui, c’est bien de vous qu’il s’agit.

Parlons-en !

Christophe Leclercq | Rick Zedník

Edito, EurActiv & Vous – Hiver 2013

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print